Déferlé-lâché

Il s’agit d’un exercice d’application en machinerie, faisant partie intégrante du cours de “Voilerie”, terme hérité de la marine à voile bien sûr qui désigne, au théâtre, les composants textiles (ou assimilés comme par exemple les écrans – dont les “cyclos”- en film plastique) de machinerie qui prendront place dans la cage de scène pour délimiter l’aire de jeu et établir la partition entre le “vu” (ou “donné à voir “au public) et le “caché”, ou qui entreront dans la composition des décors.

La vidéo montre le résultat de la fabrication et de mise en œuvre, par les apprentis d’une séquence de deux mouvements successifs de draperie, d’abord un “déferlé”, consistant en un déploiement subit de la draperie, préalablement “massée” sur la porteuse, puis du “lâché” de la même draperie après son déploiement, au moyen d’une “perche à lâcher” appelée encore “Kabuki”, en référence à ce théâtre japonais qui en a probablement vulgarisé l’emploi.

Vidéo réalisée par Clément BODINO, apprenti Machiniste Constructeur