Si vous n’arrivez pas lire cet e-mail, consultez la version en ligne.

Machiniste constructeur de spectacle

NEWSLETTER n°3 - 05/06/12

Actualité

Les enseignements généraux

Les enseignements « métier » et les « enseignements généraux » sont quasiment répartis à égalité dans l'emploi du temps.

Alizée & MarieCes derniers sont, pour la plupart, dispensés par les enseignants des Compagnons du Devoir qui ont une expérience pédagogique avérée en CFA. Ils s'appuient sur le « référentiel formation », document officiel qui donne les lignes directrices de chaque matière en vue de la préparation du diplôme de technicien des métiers du spectacle en fin de cursus.

Dans la mesure du possible, en plus des bases nécessaires, une « coloration » spectacle est donnée dans certaines matières :
- Une partie des cours de Langue vivante aborde l'anglais technique lié au spectacle vivant. Il est envisagé, en 2ème année, un montage in situ dans la langue de Shakespeare.
- En Français, le choix des textes travaillés est nécessairement orienté.
- En Arts appliqués, un travail évolutif aborde, au fil des cours, la fabrication d'une maquette, la représentation graphique avec une mise à l'échelle à taille réelle ou le travail de matiérage ainsi que le dessin architectural avec, entre autres, la notion de perspective.

Deux matières générales, de par leur proximité évidente avec le monde du spectacle, sont dispensées par des enseignants ISTS :
- Cette année, en Histoire de l'art et des décors, Pierre Mélè a déroulé l'histoire de la machinerie à travers les siècles. En 2ème année, il pointera plus précisément chaque période théâtrale.
- Le Dessin technique est enseigné par Christophe Dubois qui l'aborde à travers une application directe aux spécificités du plateau.


Focus Apprenti

AlizéeFocus Apprenti

Alizée, 25 ans
apprentie à la Comédie de Caen

Titulaire d'un BAC Littéraire option Anglais.
« En 2006 je suis partie vivre 5 ans en Allemagne. J’ai fait mes premiers pas dans le milieu du spectacle sur des postes administratifs puis, lors d’une tournée internationale avec une compagnie d’arts de rue, j’ai découvert la technique, la machinerie du spectacle ainsi que la fabrication des décors.
Rentrée en France en janvier 2011 et après quelques investigations, j’ai trouvé la section « machiniste constructeur » en alternance proposée par les Compagnons et l’ISTS : c’était la formation idéale !
Après une longue recherche d’entreprise, la Comédie de Caen m’a embauchée.
C’est une grande structure où je mets en pratique les acquis de la formation dans toute leur polyvalence. Je travaille principalement au plateau mais peux régulièrement participer aux activités de construction à l’atelier, ce qui représente un très bon équilibre dans l’apprentissage.
Je suis très bien intégrée au sein de l’équipe avec laquelle c’est un réel plaisir d’apprendre le métier. Mon tuteur, régisseur général, me transmet avec enthousiasme ses expériences et connaissances.
De manière générale, l’enseignement au CFA est un bon complément de la formation en entreprise et les enseignements métiers correspondent chronologiquement à leur application sur le terrain.
L’accueil chez les Compagnons du Devoir permet la rencontre de personnes très intéressantes, tous corps de métiers et provenances confondus, qui me transmettent un peu de leur savoir-faire avec patience et disponibilité !
Focus Apprenti Malgré l’hétérogénéité des âges et niveaux et la modestie du salaire pour les apprentis de plus de 21 ans qui est peu compatible avec les longues distances que je dois régulièrement parcourir pour me rendre au CFA, je suis très satisfaite de mon engagement dans cette formation. »


MarieFocus Apprenti

Marie, 24 ans
apprentie à la Comédie de Caen

Titulaire d'un BAC Littéraire option Musique.
« Avant la formation, j'ai eu l'occasion d'effectuer deux stages dans des Théâtres de la Région Basse-Normandie, dont le Centre Dramatique National : la Comédie de Caen. Mon intérêt pour le travail manuel et les Arts m'a conduit à postuler dans ce lieu afin de pouvoir effectuer la formation en apprentissage et en alternance proposée par les Compagnons et l'ISTS. Elle me semblait être une alternative idéale aux formations classiques.
Accueil fantastique de l'équipe du CDN ! Les membres permanents de l'atelier de construction et mon tuteur assument pleinement leur rôle.
Dans les enseignements métier au CFA, il y a une initiation aux bases de la construction bois et métal que j’ai pu compléter en entreprise grâce à cet atelier de construction de décors.
Venant à Marseille pour des périodes de regroupements de 2 à 3 semaines et suivant les cours uniquement avec les élèves de la section « machiniste constructeur », je ne me suis pas véritablement investie dans la vie de l'établissement de formation. Mais dans l'ensemble, je suis satisfaite car le dispositif de l’alternance me convient.
Focus Apprenti Nous sommes la première section à suivre le cursus de « technicien des métiers du spectacle – machiniste constructeur » selon le système de l’apprentissage. D’un côté, nous ressentons quelquefois sa jeunesse, mais de l’autre, nous tirons un grand avantage de l’effervescence de ce nouveau dispositif. »


Focus Entreprise

La Comédie de Caen

Alizée et Marie, embauchées à la Comédie de Caen, bénéficient de la politique volontariste du directeur, Jean Lambert-Wild, en matière d’engagement de la profession sur la formation des jeunes qui veulent entrer dans les métiers du spectacle.

La Comédie de Caen

Lôrent Creveuil, directeur technique, ajoute : « cela donne une véritable dynamique à l’équipe technique et crée un réseau professionnel qui nous permettra d’embaucher les personnes que nous aurons formées lorsque les plus âgés partiront à la retraite. Lieu de production, de création, de fabrication, d’accueil, la Comédie de Caen a tous les atouts pour permettre à des jeunes qui en ont la motivation de toucher à tous les aspects de la représentation ».
Les deux apprenties vont du plateau aux ateliers de construction et, encore en doublon cette année, pourront dès l’an prochain être en autonomie, toujours sous la responsabilité de leur tuteur respectif. La formation « accrochage – levage » qu’elles ont suivie en interne leur permettra même de pouvoir exercer dans les cintres.
« Elles sont intégrées à l’équipe et, pendant les périodes d’inactivité artistique, participent comme tout le personnel à la maintenance du matériel, élaborent des propositions pour le réaménagement des locaux. L’une d’elles se forme également aux bases du Dessin Assisté par Ordinateur (DAO) ».
Lôrent Creveuil termine l’entretien en précisant que « l’apprentissage permet d’embaucher des individus qui ont fait un choix professionnel, souvent après un premier parcours, et qui ont des objectifs clairs. C’est riche car ils sont très motivés ».


Visitez le site

www.cfa-spectacle.com

F.A.Q. APPRENTIS

Quelle rémunération pour l'apprenti ?

Quelle rémunération pour l'apprenti(e) ?

EN SAVOIR PLUS »

F.A.Q. ENTREPRISES

Quels sont les cours enseignés au CFA ?

Quels sont les cours enseignés au CFA ?

EN SAVOIR PLUS »

Téléchargez la documentation de la formation de technicien des métiers du spectacle option machiniste constructeur

ISTS – Espace Saint-Louis
20 rue Portail Boquier
84000 Avignon
[T] + 33(0)4 90 14 14 17
[F] + 33(0)4 90 14 14 16

Renseignements administratifs

Bérengère Monier berengere.monier@ists-avignon.com

Renseignements pédagogiques

Yann Ullerich yann.ullerich@ists-avignon.com

CFA des Compagnons du Devoir
184 rue du Dr Cauvin
13012 Marseille
Tél. : 04 91 36 50 80
cfapaca@compagnons-du-devoir.com


Institut Supérieur des Techniques du Spectacle

- Newsletter #2 (10/05/12)
- Newsletter #1 (13/04/12)
- Newsletter #0 (09/03/12)

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, veuillez répondre à ce message "DÉSABONNEMENT".