Si vous n’arrivez pas lire cet e-mail, consultez la version en ligne.

Machiniste constructeur de spectacle

NEWSLETTER n°11 - 25/04/13

Actualité

Accompagnement des apprentis

Machiniste-ConstructeurL’ISTS accompagne individuellement chaque apprenti à la préparation d’un « projet professionnel ». Le jeune choisit, en accord avec son tuteur en entreprise, soit un projet qui lui a été confié durant son apprentissage, soit un projet sur lequel il s’est particulièrement investi.

Il doit alors rédiger un document de 15 à 20 pages où il présente son entreprise, le cadre dans lequel il travaille, la tâche qui lui a été confiée, les contraintes qui lui ont été imposées, les problèmes techniques qu’il a rencontrés et ce qu’il a mis en œuvre pour les résoudre. Ce document doit être rédigé correctement et sans fautes d’orthographe, comporter des annexes, etc. Il sera lu par quatre personnes, membres du jury, qui entendront ce jeune lors d’une présentation orale. Ces jurés seront des représentants de la profession et de l’enseignement métier.

Certains apprentis n’ont encore jamais rédigé de tels documents, ni passé un oral devant un jury. L’ISTS les accompagne dans un premier temps dans la rédaction de ce document, tant sur le fond que sur la forme, et dans un deuxième temps sur la préparation de l’oral, moment toujours impressionnant. La préparation de ces deux aspects de l’épreuve nécessitait un accompagnement individuel. Il est assuré par un responsable de formation ou de projet.


Focus Apprenti

SimonFocus Apprenti

Simon, 18 ans
apprenti à la compagnie Ilotopie

« Je suis originaire d'Arles dans les Bouches-du-Rhône et je viens tout juste d'avoir 18 ans. J’ai pratiqué durant de nombreuses années la musique et plus particulièrement le saxophone et les arts appliqués.
A 16 ans, j'ai cherché une orientation qui me corresponde. Mon intérêt pour ce qui touche à l’artistique m’a conduit à explorer les formations qui pouvaient me correspondre dans ce domaine : celle de machiniste constructeur de spectacle a attiré mon attention. Avant de m’inscrire et pour confirmer mon choix, j’ai effectué un stage au Théâtre d’Arles et un autre au Théâtre de la Calade. J’ai pu y découvrir différentes facettes du milieu du spectacle : le son, la lumière, le décor, les montages et démontages, la machinerie ; un métier physique ! Cela n’était pas pour me déplaire.
Après de nombreuses prospections, la compagnie Ilotopie située à Port-Saint-Louis-du-Rhône m’a embauché en contrat d’apprentissage pour que j’apprenne au contact de l’équipe de créateurs, sculpteurs, danseurs, musiciens, inventeurs, techniciens… Je n’avais aucune base manuelle. Avec beaucoup de conseil et de patience mon tuteur m’a permis d’approcher ce métier et de toucher à la technique. Le plus passionnant, c’est quand on arrive, après maints essais sur les nouvelles inventions de machinerie, à la réalisation et ensuite à la concrétisation du spectacle dans l’espace public.
Focus ApprentiL’alternance au CFA permet aux formateurs de nous enseigner certaines techniques, de nous donner des informations et connaissances que je n’aborde pas toutes à Ilotopie car les arts de la rue ne sont pas basés sur les mêmes concepts qu’un théâtre classique avec plateau, cintres et machinerie. »


Focus Entreprise

Ilotopie, compagnie d’inventions et d’interventions artistiques

Ilotopie

Bruno Schnebelin est, avec Françoise Léger, à la Direction d’Ilotopie, compagnie d’inventions et d’interventions artistiques (Centre National des Arts de la Rue), basée dans les Bouches-du-Rhône : « L’équipe est composée de personnes qui ont soit, déjà une première expérience artistique, soit une expérience dans le monde industriel et font le choix de s’aventurer dans un autre univers en y apportant leurs compétences et leurs savoir-faire.
Un apprenti qui
débarque fraîchement dans cet univers, dans un cadre plutôt familial et sympathique, peut facilement oublier qu’il s’agit d’un monde professionnel. S’il manque de maturité, s’il ne sait pas déjà ce que c’est que de travailler avant d’entrer dans le monde professionnel artistique, l’expérience pourrait être décevante pour lui. Dans un univers composé de personnages qui ont fait un choix délibéré de se lancer avec enthousiasme et passion dans une aventure, personne ne s’attachera à vous si vous ne vous engagez pas à corps perdu et vous pourrez rapidement vous sentir seul. »

Chez Ilotopie, pas de segmentation du travail pour les créateurs : « chacun est polymorphe, tour à tour technicien puis acteur, en recherche à l’atelier et en jeu avec la confrontation au public. Chercher, découvrir, apprendre à tout instant, ne pas être dans la répétition de choses apprises… L’envie de créer est au centre. Le jeune qui entre dans une formation sur le terrain, comme c’est le cas de l’apprentissage, ne doit surtout pas penser qu’il entre dans un cursus classique linéaire ou un enseignement va lui être dispensé par le haut ; il doit avoir déjà une certaine maturité et cette envie d’imaginer chevillée au corps ».


Visitez le site

www.cfa-spectacle.com

F.A.Q. APPRENTIS

Quels sont les cours enseignés au CFA et quelles sont les épreuves de l'examen ?

Quels sont les cours enseignés au CFA et quelles sont les épreuves de l'examen ?

EN SAVOIR PLUS »

F.A.Q. ENTREPRISES

Quelles sont les aides à l'embauche d'apprentis ?

Quelles sont les aides à l'embauche d'apprentis ?

EN SAVOIR PLUS »

Téléchargez la documentation de la formation de technicien des métiers du spectacle option machiniste constructeur

ISTS – Espace Saint-Louis
20 rue Portail Boquier
84000 Avignon
[T] + 33(0)4 90 14 14 17
[F] + 33(0)4 90 14 14 16

Renseignements administratifs

Bérengère Monier berengere.monier@ists-avignon.com

Renseignements pédagogiques

Yann Ullerich yann.ullerich@ists-avignon.com

CFA des Compagnons du Devoir
184 rue du Dr Cauvin
13012 Marseille
Tél. : 04 91 36 50 80
cfapaca@compagnons-du-devoir.com


Institut Supérieur des Techniques du Spectacle

- Newsletter 10 (28/03/13)
- Newsletter 9 (21/02/13)
- Newsletter 8 (24/01/13)
- Newsletter 7 (20/12/12)
- Newsletter 6 (22/11/12)
- Newsletter 5 (11/10/12)
- Newsletter 4 (05/07/12)
- Newsletter 3 (05/06/12)
- Newsletter 2 (10/05/12)
- Newsletter 1 (13/04/12)
- Newsletter 0 (09/03/12)

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, veuillez répondre à ce message "DÉSABONNEMENT".