Si vous n’arrivez pas lire cet e-mail, consultez la version en ligne.

Machiniste constructeur de spectacle

NEWSLETTER n°17 - 31/03/14

La vie de la section

Description d’une tâche que vous avez effectuée
dans l’entreprise

Dans le spectacle vivant, il est nécessaire de pouvoir s’adapter rapidement à des demandes et contraintes impromptues. En plus des permanents, les nombreux intermittents qui évoluent dans nos entreprises nous permettent de nous enrichir de mille façons de travailler et de progresser. En tant qu'apprentis, on est amenés à participer à toutes les étapes des spectacles accueillis ainsi qu'à la maintenance quotidienne des lieux où l'on travaille.

Lauriane, apprentie à La Criée

Lauriane« Ma dernière expérience en entreprise est l'accueil de deux pièces en diptyque : "Les Marchands" et "Au Monde" de Joël Pommerat. Le décor complet s'habillait entièrement entre les deux spectacles pour passer du gris au noir. J'ai participé à l'assemblage du plafond, puis on m'a laissé installer les accroches permettant de l'appuyer aux cintres, en suivant un modèle donné par le régisseur de la compagnie. Après avoir monté le sol et les murs, j'ai effectué avec un autre technicien les réglages des fils guidant l'habillage en noir. Cela m'a fasciné d'observer la méthode et l'organisation des régisseurs qui s'adaptent chaque fois à de nouvelles équipes, ainsi que toutes les astuces de machinerie classique qui leur permettent de monter avec vitesse et précision des structures conséquentes. »


Léo
, apprenti à Sortie Ouest

Léo« La tâche qui m'a été donnée était d'effectuer cinq changements au plateau entre chaque acte sur "Cyrano de Bergerac". Ces changements duraient 10 secondes et se faisaient avec le technicien de la compagnie accueillie. Le décor se composait de 4 bancs, un balcon sur tournette, un plateau et des fusils. Chaque changement était très délicat, par la vitesse d'exécution comme par la façon de gérer son stress. Tout cela dans un noir total. La précision dans le geste avec les marques au sol est, au début, difficile à acquérir. C'est pourquoi les répétitions sont utiles au niveau technique. Pour ma part, la communication et la concordance avec le technicien de la compagnie en furent la clef. »

« Au fil du temps, de plus en plus de tâches nous sont assignées au sein de nos entreprises. Elles sont variées et, à coup sûr, bénéfiques car nous nous devons d'être polycompétents. Plus on nous fait confiance, plus nous sommes confiants dans notre propre travail. Nos différentes expériences se partagent ensuite pendant les regroupements et nous les intégrons tout en acquérant de nouvelles connaissances. »

Lauriane et Léo


Ma vie en entreprise

Tifenn, 25 ans, titulaire d’un DNAP (Diplôme National d’Arts Plastiques), et Johanna, 25 ans, titulaire d’un DMA (Diplôme des Métiers d’Art) ébénisterie, apprenties au Festival International d’Art Lyrique (FIAL) d’Aix-en-Provence

TifennJohanna

Le FIAL présentera en 2014 sa 66ème édition. Après des débuts modestes mais passionnés dans la cour de l’Archevêché, le festival ne tarda pas à prendre son envol vers une renommée internationale.
Aujourd’hui, il anime divers lieux de la ville dès le mois de juin : le théâtre de l’Archevêché, le Grand Théâtre de Provence, le Théâtre du Jeu de Paume et l’Auditorium Campra. C’est aussi l’aboutissement chaque année du travail des élèves de l’Académie Européenne de Musique Lyrique, réel prolongement du festival vers la pédagogie et la promotion de jeunes talents. Cette 66ème édition présentera deux opéras : « Ariodante » de Georg Friedrich Haendel, et « Il Turco in Italia » de Gioacchino Rossini, dont la création a débuté dès le mois de septembre aux ateliers de construction de Venelles. Ces ateliers, aménagés en 1997, offrent 5 000m2 d’espace de travail comprenant menuiserie, serrurerie, décoration et peinture, accessoires, couture, bureau d’étude, stockage du matériel lumière et des costumes, dont deux espaces transformables en vastes studios de répétition. L’aménagement de ces ateliers a permis de transformer le festival en véritable centre de production de spectacles.
Trois autres opéras seront accueillis, dont « la Flûte enchantée », hommage incontournable à Mozart dont une œuvre est présentée chaque année, ainsi que divers concerts, récitals et conférences.
Il s’agit donc d’une énorme structure de création entièrement autonome qui nous permet d’aborder avec précision le métier que nous avons choisi d’apprendre : Machiniste-Constructeur de spectacle.

Festival International d’Art Lyrique


F.A.Q. APPRENTIS

Quelles sont les possibilités d'emploi dans la Région PACA ?

Quelles sont les possibilités d'emploi dans la Région PACA ?

EN SAVOIR PLUS »

F.A.Q. ENTREPRISES

Embaucher un apprenti(e), qu'est-ce que ça implique ?

Embaucher un apprenti(e), qu'est-ce que ça implique ?

EN SAVOIR PLUS »

Téléchargez la documentation de la formation de technicien des métiers du spectacle option machiniste constructeur

ISTS – Espace Saint-Louis
20 rue Portail Boquier
84000 Avignon
[T] + 33(0)4 90 14 14 17
[F] + 33(0)4 90 14 14 16

Renseignements administratifs

Bérengère Monier berengere.monier@ists-avignon.com

Renseignements pédagogiques

Yann Ullerich yann.ullerich@ists-avignon.com

CFA des Compagnons du Devoir
184 rue du Dr Cauvin
13012 Marseille
Tél. : 04 91 36 50 80
cfapaca@compagnons-du-devoir.com


Institut Supérieur des Techniques du Spectacle


- Newsletter 16 (30/01/14)
- Newsletter 15 (13/12/13)
- Newsletter 14 (12/11/13)
- Newsletter 13 (31/07/13)
- Newsletter 12 (31/05/13)
- Newsletter 11 (25/04/13)
- Newsletter 10 (28/03/13)
- Newsletter 9 (21/02/13)
- Newsletter 8 (24/01/13)
- Newsletter 7 (20/12/12)
- Newsletter 6 (22/11/12)
- Newsletter 5 (11/10/12)
- Newsletter 4 (05/07/12)
- Newsletter 3 (05/06/12)
- Newsletter 2 (10/05/12)
- Newsletter 1 (13/04/12)
- Newsletter 0 (09/03/12)

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, veuillez répondre à ce message "DÉSABONNEMENT".