Si vous n’arrivez pas lire cet e-mail, consultez la version en ligne.

Machiniste constructeur de spectacle

NEWSLETTER n°18 - 21/05/14

La vie de la section

La vie de la section en stage de regroupement

Groupe

Ce qui différencie l'apprentissage des autres types de formations, c'est bien évidement le rythme en alternance. C’est une chance d'évoluer à la fois dans son entreprise et dans le groupe qui constitue notre section de machinistes-constructeurs.

Ysaline, apprentie au Théâtre du Jeu de Paume à Aix-en-Provence, titulaire d’une licence Histoire des Arts 1 et d’une licence d’Anthropologie

« Le stage de regroupement permet à la section de se retrouver après une période de travail et de partager les diverses expériences vécues par chacun. Il est intéressant d'entendre les récits de mes camarades qui travaillent dans des structures différentes de la mienne, et de confronter mon vécu avec les leurs. La diversité des entreprises des 16 apprentis permet d'avoir une vision globale du métier de machiniste-constructeur : les entreprises sans ateliers de construction, les ateliers pratiquant seulement la construction, les entreprises de matériels scéniques, etc.
Les stages de regroupement me permettent d'approfondir mes connaissances quant à la construction de décor car mon entreprise ne dispose pas d'atelier. L'accès aux ateliers des Compagnons me permet de prendre le temps de combler mes lacunes. Les cours de machinerie et d'histoire de l'art et du spectacle me permettent, quant à eux, de prendre le temps d'approfondir des connaissances sur le métier : les points d'histoire évoqués ou les techniques de machinerie pratiquées lors du temps en entreprise sont développés théoriquement en cours, et donc mieux appropriés.
»


Émeline
, apprentie à l’Opéra de Lyon, titulaire d’un CAP Tapissier ameublement-Siège et d’un CAP Métallerie-Serrurerie

Emeline« Chaque regroupement permet de voir notre évolution par rapport au regroupement précédent, de faire le point sur nos périodes en entreprise avec notre responsable de formation, de savoir ce que les autres font dans leurs entreprises. Chaque regroupement est différent et on apprend de nouvelles choses.
Pour moi qui travaille cette année en atelier de construction et qui ne fais pas de machinerie de scène, les plateaux techniques m’apprennent beaucoup. Ils se déroulent dans différents théâtres et ça nous permet de découvrir plusieurs types de lieux, différentes configurations, certains refaits à neuf et d’autres plus anciens.
»


Rémi
, apprenti à la Maison de la Culture de Grenoble (MC2), titulaire d’un Bac ES – option Cinéma/Audiovisuel

Rémi« Chaque regroupement est un peu comme un bilan. Nous faisons le récapitulatif des tâches accomplies au sein de nos entreprises et voyons si nous avons bien assimilé les cours avec la pratique. Nous échangeons avec les camarades sur les différents spectacles que nous avons accueillis aussi bien d'un point de vue technique qu'artistique. Du fait que nous travaillons dans des entreprises très différentes (des théâtres, des opéras ou encore des ateliers de construction) nous avons des points de vue différents.
Lors des stages de regroupement l'entraide est présente. En atelier de menuiserie ou de métallerie, l’expérience des uns aide ceux qui n'en n’ont pas. Certains ont des qualifications en construction bois ou métal. Ceci est un atout car ils nous donnent des astuces, nous expliquent directement. Idem pour les cours : notre section est composée d'individus ayant le bac ou un équivalent qui aident les autres sur certaines matières générales ; ceux qui on fait des études dans l’art aident ceux dont ce n’est pas la prédisposition.
C'est ainsi que le groupe s'équilibre.
»

« Notre formation au sein du milieu professionnel a la chance d'être soutenue au CFA par des cours théoriques et pratiques, nous permettant de comprendre et de nous approprier plus facilement les gestes du métier de machiniste-constructeur. La vie de la section, la solidarité et le partage des expériences de chacun nous donne une motivation en plus pour mener à bien l’apprentissage du métier que l'on souhaite exercer. »

Ysaline, Émeline et Rémi


Ma vie en entreprise

MarieMarie, 20 ans, titulaire d’un CAP Ébénisterie, notions en sculpture, marqueterie et dorure, apprentie à France Télévisions

Je suis actuellement en apprentissage au poste de constructeur pour une durée de 2 ans à France 3 qui fait partie du groupe France Télévisions. Le siège de FR3 Méditerranée est basé à coté du stade vélodrome, dans le 8ème de Marseille, mais notre atelier de construction et la production sont à la Valentine, dans le 11ème.
Aménagé comme une menuiserie, notre atelier est équipé de machines à bois (toupie, scie à ruban, scie à panneau, dégauchisseuse, raboteuse...) et de tout l’outillage électroportatif nécessaire au déplacement.
La superficie du lieu (350 m2) nous permet de fabriquer des décors de grand volume.
Spécialisés avant tout dans la construction de décors de téléfilms, il nous arrive parfois d’assurer des chantiers tels que la construction et l’aménagement de studios. Par exemple, en ce moment, nous sommes en train de remettre a neuf l’auditorium de Chanot qui se situe à proximité de la tour France 3 dans le 8ème arrondissement de Marseille. L’auditorium de cinéma est un lieu destiné à mixer un film ou tout produit audiovisuel et à enregistrer des postsynchronisations, des doublages (enregistrement des dialogues dans une autre langue), enregistrer des sons, de la musique et des bruitages.


BaptisteBaptiste, 19 ans, titulaire d’un CAP Cuisinier, apprenti au Ballet National de Marseille

Le Ballet National de Marseille est situé dans le 8ème arrondissement de la cité phocéenne, planté dans le Parc Henri Fabre. Il a été fondé en 1972 par Roland Petit, puis dirigé après par Marie-Claude Pietragalla (1998-2004), ensuite par le chorégraphe belge Fréderic Flamand (2005-2013). Depuis février 2014, Émio Greco et Pieter C.Scholten sont directeurs artistiques de la compagnie.
Le Ballet National de Marseille fait partie des grandes compagnies de renommée internationale, second budget de danse du pays. Pour ses tournées et projets à l'étranger, il bénéficie des soutiens du ministère de la Culture et de la Communication, de la ville de Marseille et de la région PACA.
L'édifice du complexe possède une surface de 5044m² sur trois niveaux. Il assure l’hébergement de l'École Nationale Supérieure de Danse de Marseille et celui de la compagnie qui dispose de 1400m² de locaux : loges des danseurs, vestiaires, sanitaires, et deux grands studios de répétition (Franchetti 220m², Grand studio 380m²), séparés par un mur mobile acoustique permettant, selon les besoins, de les transformer en un seul grand espace parqueté de 600m². Cet espace est alors doté d'un gradin escamotable d'une capacité de 300 places assises, a une ouverture maximum au cadre de scène de 14m et une hauteur sous plafond de 9,20m. L'espace de jeu idéal est de 13m d'ouverture au cadre, 12m de profondeur du bord de scène au rideau noir de fond de scène, pour des raisons de visibilité pour le public et afin qu’il ne voit pas ce qui se passe dans les coulisses.
La Ville de Marseille fournit également au Ballet un entrepôt de stockage de décors.
Le BNM a pour objectif de faire rayonner la vie chorégraphique à Marseille, en région, en France et à l'étranger.


F.A.Q. APPRENTIS

Quelle rémunération pour l'apprenti ?

Quelle rémunération pour l'apprenti(e) ?

EN SAVOIR PLUS »

F.A.Q. ENTREPRISES

Quels sont les cours enseignés au CFA ?

Quels sont les cours enseignés au CFA ?

EN SAVOIR PLUS »

Téléchargez la documentation de la formation de technicien des métiers du spectacle option machiniste constructeur

ISTS – Espace Saint-Louis
20 rue Portail Boquier
84000 Avignon
[T] + 33(0)4 90 14 14 17
[F] + 33(0)4 90 14 14 16

Renseignements administratifs

Bérengère Monier berengere.monier@ists-avignon.com

Renseignements pédagogiques

Yann Ullerich yann.ullerich@ists-avignon.com

CFA des Compagnons du Devoir
184 rue du Dr Cauvin
13012 Marseille
Tél. : 04 91 36 50 80
cfapaca@compagnons-du-devoir.com


Institut Supérieur des Techniques du Spectacle


- Newsletter 17 (31/03/14)
- Newsletter 16 (30/01/14)
- Newsletter 15 (13/12/13)
- Newsletter 14 (12/11/13)
- Newsletter 13 (31/07/13)
- Newsletter 12 (31/05/13)
- Newsletter 11 (25/04/13)
- Newsletter 10 (28/03/13)
- Newsletter 9 (21/02/13)
- Newsletter 8 (24/01/13)
- Newsletter 7 (20/12/12)
- Newsletter 6 (22/11/12)
- Newsletter 5 (11/10/12)
- Newsletter 4 (05/07/12)
- Newsletter 3 (05/06/12)
- Newsletter 2 (10/05/12)
- Newsletter 1 (13/04/12)
- Newsletter 0 (09/03/12)

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, veuillez répondre à ce message "DÉSABONNEMENT".