Cette nouvelle étape dans la séquence « Esthétique de la lumière » vient compléter le travail accompli en première année, où les apprentis régisseurs lumière / vidéo s’étaient notamment essayés à l’analyse d’image, sur une photo en noir et blanc. L’œil maintenant aguerri aux directions de lumière, l’exercice se complexifie par le support d’une photo en couleurs.

Comme nous l’explique Erika SAUERBRONN, responsable de formation à l’ISTS-CFA des Métiers du Spectacle, c’est sous la forme d’un jeu de piste que s’est présenté ce nouveau module, réalisé du 5 au 7 septembre 2022, en ouverture du premier regroupement de la deuxième année. Un jeu qui commence d’abord par l’expérience de l’éblouissement de l’image, face à laquelle les apprentis ont dû réapprendre à arrêter leur regard pour mieux la décomposer. Axe par axe, les ombres laissent des indices et les couleurs dessinent des aplats qui finissent par se mélanger dans la composition de l’image. Grâce à leurs connaissances en colorimétrie, ils ont pu ainsi mieux comprendre l’agencement de l’image.

Dans un deuxième temps, ils ont réalisé un exercice de conduite lumière, consistant à faire advenir l’image à partir du noir jusqu’à la photo enfin restituée, puis de la décomposer à nouveau pour la faire disparaître dans le noir final. Ce travail effectué sur console s’est complété par l’application de leurs connaissances dans la mise en œuvre des projecteurs asservis et plus particulièrement des spécificités de leur pupitrage.

Au final, ce processus d’acquisition de compétences a abouti à de petites formes spectaculaires, dont la réalisation effectuée par groupes a permis de faire une présentation argumentée de leur travail et des pistes explorées.